Resultados e publicações

Évaluation statistique d'indicateurs de stéatoses hépatiques

La stéatose hépatique est une pathologie du foie qui peut avoir différentes étiologies et elle peut être distinguée en alcoolique et non alcoolique. Dans le deuxième cas, la cause principale est due au dépôt excessif de graisses (sous la forme de triglycérides) dans le foie. Elle devient visible à l'écographie quand le dépôt de triglycérides dépasse d'environ 30% le poids de l'organe.

Il existe des évidences en littérature qui démontrent que le rapport entre les transaminases hématiques, en présence d'une stéatose affirmée (radiologiquement), peut être suggestif de la pathogenèse (alcoolique ou non alcoolique). En particulier, un rapport AST/ALT supérieur à 2 exprimera une probable stéatose d'origine alcoolique, alors qu’un rapport inférieur à 1 exprimera une probable stéatose d'origine non alcoolique.

Une hypothèse qui est souvent indiquée par les experts en nutrition contre des régimes qui provoquent une rapide perte de poids est que si le poids perdu est supérieur à 5 kg par mois, ils causent une confluence d'acides gras, mobilisés dans le tissu adipeux, supérieure à la capacité de gestion de l'organe. Les acides gras en excès iraient donc se déposer dans l'organe hépatique, ne pouvant pas être éliminés, induisant l'apparition ou l'aggravation de la stéatose.

Dans ce but, nous avons effectué une analyse auprès des clients qui ont été actifs en 2015 et qui ont suivi le programme Platinum. Pour la totalité de ces clients, la valeur AST et ALT était complète au début du programme et après 60 jours, pour 1067 clients.

La valeur excessive d'un de ces paramètres est un critère d'exclusion au programme, nous ne rencontrons donc pas beaucoup de valeurs élevées dans les examens initiaux. En particulier, sur la totalité des clients, 35 avaient l'ALT supérieur à 40 et 179 l'AST supérieur à 40.

Après 60 jours de programme, les clients étaient 21 avec l'AST supérieur à 40 et 88 avec l'ALT supérieur à 40.

Steatosi1

En ce qui concerne le rapport AST/ALT, il y avait au début du programme 718 clients avec un rapport inférieur à 1 (donc avec une possible stéatose non alcoolique, moyenne 0,72), après 60 jours le nombre de sujets avec un rapport inférieur à 1 était de 596 (avec une moyenne de 0,75).

Steatosi2

En considérant, par contre, l'hypothèse que la rapide perte de poids (supérieure à 5 kg/mois) induit à la stéatose, nous avons analysé l'évolution des paramètres à disposition, uniquement auprès des clients qui ont perdu plus que 10 kg pendant les premiers 60 jours de programme, c'est-à-dire un total de 640 sujets, avec une perte moyenne de 13,74 kg.

Les résultats des paramètres hémato-chimiques considérés dans cette analyse sont résumés sur le tableau suivant.

Steaosi3

Pour conclure, bien que n'ayant pas un diagnostic radiologique initial de la stéatose et ne pouvant pas évaluer échographiquement la situation du foie dans les deux points d'observation, on peut conclure que les transaminases (indicateurs des dégâts hépatiques), en moyenne s'améliorent dans le temps.

Puis, le nombre de clients avec un rapport suggestif de transamines de stéatose non alcoolique se réduit à 60 jours du début, ceci est valable même pour les sujets qui perdent plus de 10 kg dans les premiers deux mois du programme.

D'ultérieures évaluations sont nécessaires pour confirmer la donnée et il serait intéressant de soumettre un groupe de clients à une évaluation échographique au début, à 60 et à 150 jours de programme pour valider ces résultats qui, si confirmés, pourraient constituer un important et indiscutable indicateur de l'amélioration de l'état de santé de nos clients.

Escolha país x

Escolha o seu país ou a sua nação

  • Österreich
  • Australia
  • Brasil
  • Canada
  • Canada (Français)
  • Schweiz
  • Suisse (Français)
  • Svizzera (Italiano)
  • Deutschland
  • España
  • France
  • Great Britain
  • Usa
  • Usa (Español)

Escolha pelo menos um país ou uma nação

Confirmar