Resultados e publicações

Renire : maigrir pour préserver la fonction rénale. Une étude prospective observationnelle

Le Programme Alimentaire Bioimis a été objet de nombreuses études au cours des dernières années et dernièrement, le parcours d'amaigrissement a été pris en considération dans une étude du Dr Federico Gennaro, alors étudiant en dernière année de Médecine et Chirurgie à l'Université de Turin, pour sa thèse.

La thèse présentée illustre les résultats obtenus dans le cadre de l'étude "Renire", réalisée dans la Structure Simple de Néphrologie de l'AOU San Luigi Gonzaga d'Orbassano (TO), parmi une série de patients atteints d'une maladie rénale chronique, de différentes pathogenèse et gravité, auxquels a été donné la possibilité de suivre une approche traditionnelle ou un programme personnalisé intensif, “coach-assisted” de perte de poids.

À la fin du follow-up, tous les patients ont perdu du poids (7,6-20 Kg) quand bien même en considérant différents intervalles de temps. Dans le groupe avec la diète coach-assisted qualitative, tous les patients ont perdu beaucoup de poids, surtout dans la première phase du régime, en ligne avec la phase de "rapide perte pondérale". Des résultats analogues ont été obtenus dans les contrôles non nephropathiques (sains), dont la perte de poids a été encore plus importante. En ce qui concerne le groupe "autres diètes", la perte de poids a été moins importante.

En matière de "perte de surpoids" (relativement à un target de BMI <25 kg/m2), 21/24 patients du groupe de diète coach-assisted ont perdu plus que 30% de leur surpoids, 6/17 patients du groupe de diète "traditionnelle" ou “self-made” et 30/38 dans le groupe contrôle (sains).

La donnée la plus importante dans ce contexte est peut-être, le fait que la perte pondérale (évaluée par les mesures impédancemétriques sériques) dans les deux groupes n'a pas été accompagnée d'une perte de masse maigre mais, au contraire, il y a eu une significative amélioration en pourcentage, au détriment de la masse grasse en nette réduction. En plus, la comparaison des données correspondantes des mesures de l'handgrip, confirment telles valeurs : en fait, une perte de force n'a pas été enregistrée mais au contraire, une amélioration des prestations qui devient significative en intervalles de cinq-douze mois pour les patients du groupe "Bioimis" et baseline-cinq mois pour les patients du groupe diètes traditionnelles, un ultérieur signe de la bonne conservation de la masse musculaire.

L'évaluation bio-impédancemétrique, disponible uniquement à la fin de la période de follow up, a révélé comment aucun patient n'a présenté des valeurs pathologiques de masse maigre par rapport à la population normale de référence : la valeur moyenne de masse maigre a été de 57,4% sur l'entière masse corporelle. (min 44,2% - max 75,9%).

En détail, dans le groupe de diète coach-assisted, face à une valeur moyenne baseline de masse maigre de 13,3 kg/m2, à l'intervalle des 12 mois ceci apparaît fondamentalement invarié alors que la diminution de la masse grasse est décidément marquée.

Voir l'étude complète

Escolha país x

Escolha o seu país ou a sua nação

  • Österreich
  • Australia
  • Brasil
  • Canada
  • Canada (Français)
  • Schweiz
  • Suisse (Français)
  • Svizzera (Italiano)
  • Deutschland
  • España
  • France
  • Great Britain
  • Usa
  • Usa (Español)

Escolha pelo menos um país ou uma nação

Confirmar